Les compléments alimentaires à base de CBD : la question de la légalité en France

Le problème de la légalité et de la commercialisation des produits à base de CBD peut paraître complexe, et ce d’autant plus que c’est un point qui soulève des enjeux à la fois politiques et scientifiques. Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est que c’est le THC qui est interdit, et non le CBD. Autrement dit, il ne faut pas confondre cannabis et cannabidiol.

Bien que l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (l’ANSM) exige davantage de recherches pour valider les propriétés thérapeutiques du CBD (notamment dans la prise en charge des dépressions et des crises d’angoisse, ou encore dans le traitement de l’épilepsie et de la maladie d’Alzheimer), on trouve aujourd’hui dans les pharmacies et les magasins spécialisés des produits à base de CBD sous de nombreuses formes, et ce dans des conditions très strictes.

Les compléments alimentaires à base de CBD et plus particulièrement sous forme d’huile sublinguale sont donc autorisés en France, et leur achat et consommation ne sont pas punis par la loi puisque cette dernière n’en stipule pas l’interdiction, à l’inverse du THC qui lui est clairement interdit.

Les produits à base de CBD : des normes strictes sur la culture et la traçabilité en Europe

Après d’autres pays européens, c’est maintenant au tour de la France de constater un certain succès aux produits à base de CBD, et notamment à l’huile de CBD qui s’absorbe par voie orale ou sublinguale. Cette huile est produite à partir d’un plant de chanvre particulièrement riche en cannabidiol. Les cristaux de CBD extraits sont alors mélangés à des huiles végétales pour obtenir l’huile de CBD.

Cependant, les différentes méthodes de culture et d’extraction du CBD utilisées par les fabricants ne se valent pas toutes. De fait, la question de la traçabilité du produit est et doit être centrale afin de pouvoir garantir la qualité du complément alimentaire et la sécurité du consommateur.

Il faut savoir que les producteurs européens sont particulièrement attentifs et vigilants sur ce point, surtout lorsqu’il est question de proposer un produit bio. En Europe, l’impact environnemental et l’impact sanitaire sont des points qui doivent répondre à des normes très strictes et à des contrôles très durs pour obtenir l’appellation biologique.

De fait et pour le consommateur, acheter un produit à base de CBD (et plus particulièrement de l’huile de CBD) cultivé et fabriqué en Europe et labelisé Bio est parfaitement possible et est un gage de qualité premium. Ces produits sont absolument traçables et leur culture est garantie sans pesticides, sans herbicides, sans fongicides. Cette certification bio permet également d’exclure toute possibilité de traces de métaux lourds dans le produit final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *